Test et avis sur la montre Polar Vantage V

Testeur :

Mathieu, 29 ans, sportif amateur, réalise actuellement essentiellement course à pieds/trail, vtt et vélo de route.

Présentation de la montre :

Commençons par l’emballage de la montre POLAR ! Et oui, il faut bien un début, rien à redire ! celui-ci est à la hauteur de montre dite haut de gamme à mon sens.

La boite est composée :

  • Montre

  • Cable de recharge

  • Une notice d’emploi

Installation/enregistrement :

Polar est tout nouveau pour moi !!! Ça tombe bien, je vais donc pouvoir juger de l’efficacité de cette notice d’emploi à pouvoir facilité mes premiers échanges !! Important le premier ressenti !!

La notice est claire, tient sur 10 pages FORMAT A 35 et n’est donc pas inondée d’informations pouvant perdre l’usager ! Et ça il faut le dire c’est plaisant ! Lorsque l’on achète son « nouveau jouet », il faut se le dire, nous restons de grands enfants et souhaitons l’utiliser le plus rapidement possible (avant je disais Papa ça ne marche pas mais maintenant c’est un peu compliqué !!!). Il est conseillé de réaliser l’installation selon votre choix  A, B ou C:

  • A : à partir de l’application polar flow ;

  • B : A partir du logiciel polar flow installé sur l’ordinateur, si vous suivez exactement les consignes vous ne rencontrez aucun problème ;

  • C : A partir de l’application polar sur smartphone.

Alors personnellement, je l’ai installée à partir de l’ordinateur donc B et j’ai rajouté l’application polar flow sur le téléphone. Concernant l’application avec le smartphone, pour synchroniser votre montre il vous faudra :

  • 1 : Activer la position GPS sur votre smarthphone

  • 2 : Activer le bluetooth sur votre smartphone

  • 3 : Ouvrir l’application polar flow sur votre smartphone (pas besoin de plus)

  • 4 : Appuyer 3 secondes sur le bouton inférieur gauche

Et là c’est parti !!! synchronisation en cours !

Novice avec l’univers Polar, il m’aura fallu top chrono, pas plus de 15 min pour pouvoir installer cette montre !

Information générale :

  • Cable de recharge facile à mettre en charge

  • Recharge très rapide : de 0 à 100 % en 45 min

  • Temps d’utilisation : 30 h et vérifié c’est impressionnant et très agréable de ne pas passer son temps à recharger sa montre.

  • Informations possibles directement sur la montre :

    • 7 derniers entrainements.

    • Dernier temps de sommeil (accompagné d’une explication en fonction du temps et votre ressenti évalué)

    • Votre taux d’activité de la journée (calculé sur l’ensemble de vos efforts de la journée, marche pour aller au travail, entrainements etc…)

    • Tranche de charge d’entrainement dans laquelle vous vous trouvez (désentrainement, maintien, productif, excessif)

    • Fréquence cardiaque.

Ensuite en appuyant sur le bouton bas/gauche, vous pouvez avoir les options suivantes :

  • Réglages avec :

  • Réglage généraux (association téléphone, capteur, suivi de fréquence cardiaque continu)

  • Réglages physiques avec âge, poids, taille, sexe, historique d’entrainement (occasionnel 0-1h/semaine, régulier 1-3h/semaine, fréquent 3-5h/semaine, intensif 5-8h/semaine, semi pro 8-12h/semaine, pro > 12h/semaine), objectif d’activité de 1 à 3, temps de sommeil préféré, fréquence cardiaque max, fréquence cardiaque au repos, VO2 max.

NB : ensemble des points clés qui vont être croisé afin de qualifier l’efficacité de votre entrainement et votre état de forme. Il s’agit d’une plus-value indéniable.

  • Réglage de la montre : alarme, vue montre (numérique/analogique, heure, date, 1er jour de la semaine

  • Chronomètre

  • Test orthostatique : démarrer test orthostatique, dernier résultat, réinitialiser la période de test. NB : il faut avoir une ceinture cardiofréquencemètre adaptée à la montre polar. Je n’ai jamais utilisé cette option.

  • Démarrer l’entrainement : il y a un très large choix de type de sport proposés, vous pouvez en rajouter à partir de votre compte polar flow et en synchronisant votre montre par la suite

Course à pieds :

Ressenti et manipulation de la montre en course :

En ce qui concerne l’utilisation en course à pieds, la montre est très agréable au poignet. Si vous serrez suffisamment le bracelet (sans pour autant faire garrot), la polar V reste stable au poignet et vous le verrez plus loin que c’est important concernant le calcul de votre fréquence cardiaque. Elle est très légère, le cadran est assez grand à mon sens pour pouvoir suivre les différentes informations nécessaires. Les informations figurant sur la montre pendant l’effort sont tout à fait suffisantes. Petit bémol, les boutons sont peut-être un peu trop rigides et mériteraient surement un peu plus de sensibilité, surtout en période de course où le tactile.

Cardiofréquencemètre au poignet :

Je suis quelqu’un qui m’entraine initialement au ressenti (même si je possède une ceinture cardiofréquencemètre pour une autre marque), c’est-à-dire que lorsque je réalise mes séances de seuil je ne me préoccupe pas de ma fréquence cardiaque mais plutôt des sensations (bien ou pas bien là n’est pas la question, il s’agit seulement de contextualiser la situation).

Lors de l’enregistrement il vous sera demandé :

  • Age

  • Taille

  • Poids

  • Fréquence d’entrainement/semaine (en nombre d’heures)

A partir de ces informations vont être calculé deux notions importantes :

  • La répartition des intervalles de travail basée sur la fréquence cardiaque

  • L’efficacité de l’entrainement en calculant l’index cardiaque

Cependant la montre Polar V offre la possibilité d’avoir un suivi de notre fréquence cardiaque de manière continue avec un capteur au poignet. Avant l’utilisation de cette montre, je restais dubitatif concernant la fiabilité de cette méthode d’enregistrement. Elle a déjà été critiquée avec d’autres marques. Je confronte donc ma ceinture cardiofréquencemètre associée à sa montre d’une autre marque que polar (attribuée à une autre marque) et le cardiofréquencemètre au poignet de la montre Polar V. Et là je suis surpris, effectivement, la différence de pulsation n’est pas si importante que cela, il y a une différence de pulsation de +/- 5 BPM même après un entrainement de 6h et en ayant transpiré comme il se doit (vous imaginez bien que de nombreux paramètres rentre en compte : positionnement de la ceinture, positionnement de la montre, humidité etc…).

A retenir : vous pouvez vous fier à la Fréquence Cardiaque calculée au poignet, cependant deux notions importantes :

Rincez votre montre après chaque utilisation, la « cristallisation » saline de votre sueur peut venir parasiter. D’ailleurs cette information figure dans la notice d’emploi, et c’est vrai, j’ai testé !

Serrez votre bracelet afin de limiter les mouvements de la montre au cours de l’effort (pas besoin de faire garrot je le rappelle). Si le bracelet est leste, le capteur aura du mal à retranscrire votre fréquence cardiaque et le calcul sera faussé.

Pourquoi insister sur cette fréquence cardiaque alors qu’au final je m’entraine au ressenti ?

Tout simplement car cette montre calcule votre efficacité d’entrainement en fonction de la charge cardiaque imposée. Clairement je ne suis pas préparateur sportif, entraineur, je n’ai ni de doctorat en biophysique et ni en biomécanique du sportif, mais en tant que sportif amateur, je peux simplement dire que cette information est intéressante car elle vous permet de vous donner un repère de l’efficacité de vos entrainements (une notion bien-sûr à compléter en fonction de votre ressenti et des conseils de professionnels tel que les entraineurs si vous en avez un).

Le sportif a peur de 2 choses, j’ai même peur de l’écrire… attention… :

  1. perdre son niveau

  2. se blesser !!

Clairement, qui ne s’est jamais posé la question suivante :

« Là j’ai l’impression de régresser, tu ne crois pas que je devrais aller courir, mais juste un footing tu sais ? (Alors que vous vous trouvez dans une zone de maintien ou bien même productive) ou alors avoir répondu t’inquiète j’ai des jambes de feu en ce moment, j’ai l’impression de voler et 2-3 jours après, Bim! petite contracture à l’ischios !! (vous vous trouviez simplement en entrainement excessif qui peut être éviter grâce à cette option) »

Le sportif cultive très bien la culture de l’autruche, je ne l’avais pas vu venir… !!! Ben Polar a voulu répondre assez simplement à cette philosophie de vie en donnant des repères tout simple.

Comment ? C’est présenté assez simplement, il s’agit d’une barre évoluant en fonction de vos entrainements et qui se réparti de la manière suivante :

  • Désentrainement

  • Maintien

  • Productif

  • Excessif

Ainsi, si vous appuyez sur le bouton en bas à droite : un commentaire permettant de nous expliquer ce que l’on « bénéficie » ou « risque » à rester dans cette tranche de charge d’entrainement.

C’est peut-être tout bête, mais ce repère vient rassurer le sportif et lui donner des repères clefs lui permettant de progresser dans le temps.

Un accompagnement quotidien très intéressant calculé sur la charge cardiaque (ne me demandez pas le type de calcul). Ce que je peux vous dire, c’est qu’avant l’utilisation de cette montre, j’avais tendance à me surentrainer et à évoluer dans des tranches de travail inadaptées, j’étais souvent fatigué (malgré une hygiène de vie que je qualifierai de correcte). Après 1 mois d’utilisation de cette montre en respectant au plus possible les intervalles cardiaques de travail, au final :

  • Je suis moins fatigué

  • J’ai gagné en résistance et en vitesse

A retenir : Cette montre n’a pas mis en lumière les bénéfices de s’entrainer avec des intervalles de fréquence cardiaque mais elle a clairement facilité son utilisation, à mon sens, en mettant à disposition au sportif des repères clairs et simples !!! Depuis je ne m’entraine de plus en plus comme cela et j’en ressens des bénéfices indéniables.

De plus le fait de voir notre état d’entrainement sur la montre, indirectement, lorsque nous lisons « désentrainement », ça nous pousse à se dire : « bon, faudrait peut-être s’y remettre là ! »

Puissance musculaire :

Je connaissais les capteurs de puissance dans le cyclisme, repère intéressant pour s’entrainer de manière efficace, je le découvre dans la course à pieds grâce à la montre Polar V. Que dire à ce sujet ? Je serai incapable de dire à combien de watt/kg je devrais me situer en course à pieds. Cependant Polar à également simplifié cela en proposant un résumé du temps de travail dans chacune des zones de puissance classées de 1 à 5, 1 étant la puissance la plus faible et 5 la puissance la plus élevée. A partir de cela est calculé votre charge musculaire. Sans être un expert dans le sujet, on peut donc avoir assez facilement un repère de notre charge musculaire. Il s’agit d’un élément complémentaire à la FC permettant de croiser les informations et d’optimiser l’efficacité des entrainements.

D’autres éléments intéressants sont disponibles tels que la cadence de foulée. Je passe beaucoup de temps en montagne, j’ai voulu tester cette montre sur une sortie trail, l’altimètre est très précis !!! Clairement vous pouvez vous y fier !!! Voici les différentes informations disponibles sur la montre :

  • Altitude max

  • Dénivelé positif cumulé

  • Dénivelé négatif cumulé

Alors petits points négatifs, si vous souhaitez installer un parcours préétabli et utiliser la montre en tant que GPS, cela est impossible. Il s’agit d’un point qui serait peut-être à améliorer si l’on souhaite toucher la population des traileur. Vous n’avez pas également votre vitesse d’ascension, un point intéressant lorsque vous faite du trail, du ski de randonnée… Dommage lorsque l’on voit que cette montre a une autonomie de plus de 30h, cela aurait pu être très intéressant en ultra trail. Si vous souhaitez réaliser un plan d’entrainement, type 30/30 etc… c’est possible, mais il faudra le faire à partir de l’ordinateur et synchroniser votre montre avec votre compte polar, dommage de ne pas avoir la possibilité de le faire directement à partir de la montre, cela demande de l’anticipation permanente.

Polar V à vélo :

Je pratique beaucoup le cyclisme, que ce soit en vtt ou bien en vélo de route. Clairement les informations mises à disposition sont identiques à celle figurant en course à pieds, vous pouvez la synchroniser avec votre capteur de puissance vélo, point encore très intéressant. Elles sont donc suffisantes. Tout comme en course trail, j’aime bien télécharger un parcours et mettre ma montre en mode GPS, cela me permet de découvrir de nouveau endroit sans pour autant me perdre (je ne me suis pas encore mis à la course d’orientation). Vous pouvez également programmer vos entrainements à vélo tout comme en course à pieds en le réalisant sur votre compte polar flow et synchronisant par la suite votre montre. Concernant la visibilité lorsque l’on roule, personnellement je n’ai pas pour habitude de consulter ma montre pendant que je roule, je bénéficie plutôt d’un compteur vélo, question de sécurité , je ne reviendrai pas sur le manque de sensibilité des boutons pour faire défiler les informations.

Polar V et home trainer :

J’utilise ma montre sur Home trainer, les informations transmises sont assez simplexes :

  • Chronomètre

  • Fréquence cardiaque

  • Calories dépensées

J’active ma montre afin qu’elle puisse prendre en considération la charge cardiaque au cours de mon entrainement et intégrer ce dernier dans le calcul de la charge d’entrainement quotidien.

Polar V et autres sports :

Il est possible d’utiliser la montre en natation, marche, course à pieds sur tapis, cross-fit etc…

Comme j’ai informé au tout début, cette montre a été utilisé en course à pieds sur route, trail, vtt et vélo de route.

Points positifs :

  • Recharge très rapide, batterie à 100% en +/- 45 min

  • Durée de la batterie en utilisation : +/- 30h

  • Synchronisation possible avec téléphone, capteur de puissance

  • Fiabilité du cardiofréquencemètre poignet

  • Soucis de proposer au sportif de réaliser un entrainement efficace, sécuritaire (éviter les blessures), en croisant l’ensemble des paramètres et informations nécessaires permettant de calculer l’efficacité de son entrainement (sur l’index cardiaque) et l’accompagner au mieux en fonction des objectifs d’entrainement pré-enregistré (avec âge, poids, taille, sexe, historique d’entrainement (occasionnel 0-1h/semaine, régulier 1-3h/semaine, fréquent 3-5h/semaine, intensif 5-8h/semaine, semi pro 8-12h/semaine, pro > 12h/semaine), objectif d’activité de 1 à 3, temps de sommeil préféré, fréquence cardiaque max, fréquence cardiaque au repos, VO2 max). LES INDICATEURS d’efficacité, permettant de donner un repère au sportif sont en général très difficiles à interpréter si nous ne sommes pas expert dans le domaine, Polar s’est soucié à simplifier l’interprétation de ces résultats avec les notions de désentrainement, maintien, productif et excessif. Bien-sûr ces informations ne sont pas seul garant d’une efficacité ou pas, ils doivent être croisés avec votre ressenti, les conseils précieux d’entraineurs experts dans leurs domaines respectifs.

  • Capteur de puissance en course à pieds, nouvel indicateur permettant d’évaluer la charge musculaire.

Points négatifs :

  • Impossible de réaliser un plan d’entrainement directement à partir de la montre

  • Impossible de télécharger un parcours et d’utiliser votre montre en tant que GPS

  • Pas de calcul de vitesse d’ascension (repère utilisé en trail, ski de randonnée)

  • Rigidité des boutons latéraux

Polar a fait preuve d’un professionnalisme indéniable ! Les informations disponibles et calculées à partir de cette montre sont très pointus mais avec une interprétation finale simplifiée, permettant au sportif même amateur de bénéficier d’un suivi rigoureux, sécuritaire et lui offrant des repères nécessaires. Le sportif expert pourra prendre connaissance de chacune de ces valeurs, et ne sera pas simplement résumé à : désentrainement, maintien, efficace, excessif. La polar V peut donc toucher autant le sportif amateur, que l’expert/professionnel, il s’agit d’un point très important : BRAVO !!!

Il me tarde maintenant d’exploiter ses autres possibilités !!! Affaire à suivre !!!!

Hervé
J'apprécie énormément le challenge des ultratrails. J'essaye avant tout d'être finisheur plutôt que de viser un quelconque résultat.

Laisser un commentaire